mercredi, septembre 01, 2004

Lyndon LaRouche, Extraits chocs et commentaires !!

Le but de ce petit texte n’est pas d’essayer de tirer un portrait d’un homme controversé, huit fois candidat à l’investiture du Parti démocrate à la présidentielle, tel que Lyndon LaRouche adulé par certains et détesté par d’autres, ni de s’étaler sur ces fumeuses théories et prévisions économiques ; ceci sera l’objet d’une publication plus conséquente ; mais de mettre en avant des dires qui lui sont propre, qu’il s’agit des femmes, des noirs, des juifs, des asiatiques, des séropositifs, etc.….

Aussi je ne vais pas m’attarder sur les accusations d’antisémitisme réelles ou fictives lancées par ceux même que Lyndon traite de fascistes, parce qu’à force de se jeter des anathèmes de la sorte de tous les bords, à tort et à travers, les mots ont fini par perdre leur sens.

Lyndon et les femmes
Selon Lyndon « la principale source d’impotence, tant chez l’homme que la femme vient toujours de la mère », mais pire encore « la dégradation des mœurs venait du fait que les organes féminins étaient placés près de l’anus et que cela causait chez les femmes une confusion entre sexe et excréments ». On ne peut que rester bouché-bée devant tant d’audaces, une œuvre digne des pires rétrogrades, les talibans et les obscurantistes ne sont pas toujours ceux à qui on pense en premier.

Lyndon et les noirs
« Peut-on imaginer quelqu’un de plus vicieusement sadique qu’une black ghetto mother » dixit Lyndon.

Lyndon et les Chinois
Quant aux Chinois, LaRouche explique : « ils approchent des espèces animales les plus basses en manifestant une personnalité paranoïaque ».
Ainsi celui qui se veut progressiste, qui appelle à la paix et à une vie harmonieuse entre les peuples tient à l’encontre des personnes différentes du stéréotype américain, noires ou chinoises des propos d’extrêmes droites.

Lyndon et les juifs
Selon LaRouche « seuls 1,5 million de juifs auraient péri dans les camps du nazisme. Et encore, en majorité à cause de la surcharge de travail, de maladie et de famine »..
« Smash the Kosher nostra», « balayons la casher nostra » est un illustre jeu de mots de Lyndon.

Lyndon Antisémite ? On pense comme on peut ou comme on veut mais les faits et les dires parlent par eux-mêmes. Il ne faut pas oublier que lorsque LaRouche édite des tracts anti-drogue, il les orne d’étoiles de David. Un raccourci rapide, disent certains, de l’antisémitisme à l’état brut disent les autres.

Lyndon et le Sida
Pour Lyndon l’homosexualité était un coup du KGB, qui déprogrammait ainsi les hétérosexuels. Quant au Sida, il demande clairement à ce que des mesures drastiques soient prises et qu’on isole les séropositifs.

Sur les origines du Sida on a presque tout entendu, mais que le KGB soit derrière cela relève vraiment d’un coup de maître de la part de LaRouche surtout lorsque le mégalomane qu’il est clame haut et fort à qui veut l’entendre qu’il est l’artisan de la chute de l’Union soviétique.

Lorsqu’on lit les différentes publications de cette secte-parti on est frappé par le Moi sur-dimensionné de ce personnage omniscient, omnipotent à l’instar d’un démon de Laplace qui se dit faire peur à tout le monde de la CIA aux puissances nucléaires. Alors que certaines personnes, tel que Thierry Maricourt, auteur de l’ouvrage « les nouvelles passerelles de l’extrême droite » n’hésitent pas à dire, que l’adepte de « la théorie du complot », est intimement lié aux services américains !!! De son côté, René Monzat dans son livre « Les Droites Extrêmes » explique, en citant Lyndon LaRouche, Jacques Cheminade ou le parti Ouvrier Européen, que ceux qui diffusent les théories du complot ne sont pas forcément des illuminés inoffensifs. Leurs délires sur la théorie du complot ont des objectifs insoupçonnés comme par exemple de camoufler des opérations secrètes… en les dévoilant au grand public. Car, quelle meilleure cache pour cacher une clef sinon un trousseau de clefs ? Ainsi, toutes les peines de prison pour lesquelles a été condamné Lyndon LaRouche, où la soi-disant opération de la CIA contre sa personne et son groupe afin de l’assassiner, ne sont que des manipulations afin de créer le personnage qui sera au service des manipulations des services de renseignement et des forces occultes qu’il dénonce..

Je termine ce texte avec une citation de Laurent Murawiec, Consultant de la Rand, une organisation de recherche en matière de politiques publiques, qui a appartenu pendant huit ans au groupe de LaRouche « Ma théorie, dit-il, est qu'à chaque génération, il y a cinq ou six types programmés pour devenir Hitler ou Staline. LaRouche est un de ceux-là, sans les circonstances favorables » .
Pourquoi parler de Lyndon LaRouche dans un contexte de politique tunisienne ? Pour deux raisons très simples.


La première est que les adeptes de LaRouche sont entrain d’arpenter les capitales occidentales depuis un très long moment recrutant à tour de bras, sur des idées nobles telles que la justice sociale, l’égalité des chances, le développement économique nord-sud, etc.. qui n’ont rien à voir avec leurs visés réels qui sont une Amérique puissante, sure d’elle économiquement, industriellement à l’instar de celle des Roosevelt, Hamilton, etc..

La Deuxième est que le discours de Lyndon trouve beaucoup d’écho dans les médias et chez les populations arabes, selon l’adage bien connu, l’ennemi de notre ennemi est notre ami. Or les jeunes LaRouche aujourd’hui risqueront demain une fois à la tête des Etats-Unis d’être pires que les Bushs Aujourd’hui. LaRouche pense à l’intérêt des Etats-Unis en premier.